Birmanie
Créez votre voyage
     Moe Satt, artiste contemporain et performeur
    Moe Satt, artiste contemporain et performeur

    Liberté et créativité

    « Quand les gens pensent à la Birmanie, ils pensent uniquement à Aung San Suu Kyi et à la junte militaire. Mais la Birmanie ne se réduit pas à cela. Je veux leur monter une autre facette de la vie ici. » Moe Satt, performeur.

    Pendant des siècles, les artistes birmans tirèrent leur inspiration du bouddhisme principalement. Aujourd’hui, ils expriment pleinement leur sens de la créativité et goûtent une liberté d’expression jusque-là muselée. Pour autant, leurs œuvres subtiles sont loin d’être le reflet d’une pure revendication politique, immédiatement palpable.

    Collectifs d’artistes

    Plusieurs galeries de Rangoun abritent des pépinières de jeunes artistes : c’est le cas du Gangaw Village Artist Group et du nouvel espace New Zero Art Space (galerie et école d’art) qui favorise des résidences et échanges entre artistes birmans et internationaux. On peut aussi citer la River Gallery, la Inya Art Gallery, la Anawmar Gallery.

    Depuis 2000, plusieurs artistes contemporains birmans, comme Nyein Chan Su, The Maw Naing, mais aussi Po Po, et Wah Nu sont invités à des Biennales d’art contemporain au Japon, aux Etats-Unis, en Australie ou à Singapour.  

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    La performance a le vent en poupe !

    Aung Ko, Moe Satt, Mrat Lunn Htwann et Nyan Lin Htet sont, pour sûr, les nouveaux représentants de l’art performatif birman.

    En 2000, Nyan Lin Htet se lance dans la performance et reçoit un entraînement intensif au Japon. Depuis 2005, il se produit sur la scène internationale, fonde la compagnie expérimentale Theatre of the Disturbed et dirige la mise en scène de plusieurs pièces du théâtre de l’Absurde (Beckett,  Ionesco, Kafka) et d’auteurs birmans.

    Artiste engagé mais apolitique, Moe Satt, rencontré en août 2012, partage son point de vue : « Notre génération d’artistes ne fait pas de l’art avec des sujets politiques. Nos œuvres sont moins émotionnelles, plus conceptuelles et interactives que celles de la génération précédente dont les créations sont éminemment dramatiques. Pourtant, l’artiste birman a nécessairement grandi dans la conscience des réalités extérieures, économiques, sociales et culturelles de son pays. ».

    Moe Satt fonde le premier festival dédié à la performance en Birmanie : « Beyond Pressure ». 

    Voyage en direct

    Recevez un devis gratuit sous 48 heures.

    Exemples de voyages à personnaliser